1. Accueil
  2.  / Blog

PETITE HISTOIRE DE L’IMPRIMERIE


 
Petite histoire de l’imprimerie
01 octobre 2019

Partager nos écrits est une préoccupation depuis plusieurs siècles, c’est pourquoi les hommes ont, au fil du temps, perfectionné la technique de l’imprimerie pour en arriver, à nos jours, à une chaîne graphique hyper performante. Bref retour sur ces différentes étapes clés…

LA PLANCHE DE BOIS
Au VI ème siècle, en Orient, en Chine plus précisément, premières prémisses de l’imprimerie par le biais d’une planche de bois gravée puis encrée sur laquelle est pressée une feuille de papier. La reproduction d’écrits est lancée !

L’IMPRESSION TYPOGRAPHIQUE
Pour gagner du temps et éviter les erreurs d’écriture, un typographe chinois invente au XIème siècle, des caractères mobiles qui permettent de composer des textes plus facilement. D’abord élaborés en argile, mais trop fragiles, ils évoluent à la fin du XIIIème siècle vers des caractères en bois, plus résistants. Puis c’est au XVème siècle que notre fameux Gutenberg introduit les caractères mobiles en plomb en Europe. Il innove aussi par l’utilisation d’encre à base d’huile, plus durables que les encres à base d’eau, et il invente la première presse à imprimer qui permet de lancer les premières impressions en série de livres et d’écrits qui traverseront le monde. Le marquage des carnets personnalisables de notre boutique en ligne utilise encore ce type procédé typographique pour composer votre message lettre par lettre !

LINOTYPE ET MONOTYPE
1880, accélération dans l’imprimerie quand l’impression Linotype voit le jour. On compose désormais les écrits ligne par ligne et non plus lettre par lettre. 1887, l’impression Monotype revient à la composition lettre par lettre mais propose une grande variété de taille de caractères et sera davantage utilisée dans l’édition. Monotype deviendra une fonderie de caractères typographiques dont certaines sont toujours des incontournables de nos jours, comme la Times New Roman, l’Arial ou encore la Gill Sans.

L’OFFSET
Fin XIXème, invention de la première machine rotative et mise au point de la technique d’impression offset qui émane d’un procédé chimique qui permet de graver les éléments à imprimer sur une plaque qui sera ensuite enroulée sur un cylindre sur laquelle sera ensuite appliquée l’encre qui laissera son empreinte sur le papier. Ce principe rotatif permet l’impression en grande série avec l’avantage d’une qualité d’impression novatrice tout en y intégrant la couleur. L’apparition de l’informatique au XXème siècle révolutionnera encore le principe pour arriver à l’impression offset que nous connaissons tous aujourd’hui, et qui est utilisée pour l’impression de vos agendas personnalisés et calendriers publicitaires. La publication assistée par ordinateur, plus communément connue sous le nom PAO, permet la création de fichiers numériques qui seront directement retranscrits sur les plaques d’impression, appelé CTP (Computer To Plate). Pour une impression 1 couleur, 1 plaque sera réalisée. Pour une impression en quadrichromie, 4 plaques seront réalisées en trame, une pour chaque couleur Cyan, Magenta, Jaune, Noir, dont les couches d’encre s’appliqueront une à une sur le papier, se superposant pour créer les multitudes de couleurs que vous connaissez.

LES AUTRES TYPES D’IMPRESSION
Bien sûr nous n’avons pas ici évoqué tous les types d’impression, faisant l’impasse sur la lithographie, l’héliographie, la sérigraphie, etc, sur les techniques d’impression modernes comme l’impression numérique et à jet d’encre, ou encore plus récemment à l’impression 3D d’un tout autre type !

PARTAGER CET ARTICLE :
 

VIDÉOS

Visionnez nos clips vidéos et découvrez l'univers Vachon !

EN SAVOIR PLUS >

HISTOIRE

Une histoire qui dure depuis plus de 30 ans grâce à une équipe disponible et engagée.

EN SAVOIR PLUS >

CUMULUS

Notre assistant de commande en ligne qui simplifie vos commandes et vous facilite la vie !

EN SAVOIR PLUS >